Arts martiaux : découvrez-les

Définition

Les arts martiaux sont extrêmement variés. Certains sont plutôt sportifs, et d’autres traditionnels, philosophiques, orientés self-défense, artistiques ou encore avec des armes anciennes et modernes. Le principal étant de savoir si celui que vous pratiquez répond à vos objectifs personnels.

Leurs caractéristiques communes sont des traditions, des valeurs morales et réflexions philosophiques poussées, des codes (tenue, salut, dojo), une absence d’égo (pas de recherche de médailles, titres, ceintures mondiales, gloire, argent), et en théorie, aucune limite dans les techniques de combat.

Différence entre théorie et pratique

En effet, rappelons-nous qu’“art martial” signifie “art de la guerre”, donc sans règles ni arbitre. Les techniques les plus efficaces devraient être enseignées uniquement dans les arts martiaux. Par conséquent, il ne suffit pas de porter un kimono pour pratiquer les arts martiaux, il faut être en recherche permanente de l’efficacité absolue, incluant les aspects physiques, psychologiques, personnels et spirituels.

points vitaux
points vitaux

Toutefois, de nombreux arts martiaux sont devenus des sports, souvent édulcorés, appelés « budo« . En d’autres termes, ces budos sont des arts martiaux auxquels les orientaux ont retiré les techniques dangereuses afin de les transmettre aux occidentaux. Par conséquent, les pratiquants de judo, karaté-do, aïkido, etc, ne pratiquent pas un art martial, mais une discipline sportive.

Arts martiaux : taekwondo
Arts martiaux : taekwondo. Auteur : Korea.net / Korean Culture and Information Service (Korean Olympic Committee)

Ensuite, de nombreux arts martiaux traditionnels ne se sont pas modernisés. En effet, même si leurs valeurs originelles et principes fondateurs sont toujours valides, souvent, les techniques pratiquées ne répondent plus aux évolutions du combat. Ces arts martiaux sont passionnants d’un point de vue culturel, mais seront inutiles voire dangereux pour vous-même en cas d’agression.

Par exemple :

  • pas de techniques permettant de gérer le combat au sol ;
  • katas pratiqués avec une garde basse, un poing à la hanche lors de frappes ;
  • techniques uniquement efficaces contre des pratiquants du même style ;
  • techniques avec des armes anciennes : shuriken, nunchaku, saï…

Entretien physique

Il y a également de nombreux arts martiaux qui n’ont de “martiaux” que le nom. Ceux-ci sont intéressants pour développer certaines caractéristiques physiques et mentales, mais ne sont pas applicables à la “guerre” :

Vous trouverez toujours quelques applications utiles en self-défense, mais soyons réalistes, ces arts ne sont pas faits pour.

Arts martiaux : Tai chi chuan
Arts martiaux : Tai chi chuan. Auteur : SONGMY

Mythojutsu

Enfin, il y a les mythos. Voici un « Maître Kiaï » qui fait tomber les élèves avec son KI. Persuadé de l’efficacité de son art, il a voulu le prouver face à un pratiquant (sympa) de MMA.

Merci pour ce moment.

Articles de la même série

Sportivement,

Adrenalib

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *